Pourquoi allaiter ?

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), "l'allaitement maternel est le meilleur moyen de fournir une alimentation idéale pour la croissance et le développement du nourrisson en bonne santé; il fait partie intégrante de la maternité et il a des répercussions importantes pour la santé de la mère."

 L’allaitement a donc des effets bénéfiques pour le bébé mais aussi pour la mère.

 

  • Les bienfaits de l’allaitement chez le bébé

 "L'allaitement maternel exclusif permet un développement optimal du nourrisson jusqu'à 6 mois. Il protège le nouveau-né des infections gastro-intestinales et, dans une moindre mesure, des infections ORL et respiratoires. L'effet protecteur de l'allaitement maternel dépend de sa durée et de son exclusivité." (Agence Nationale d'Accréditation et d'Evaluation en Santé - ANAES -)

 

Pour commencer, parlons du colostrum : ce « premier lait » est une vraie merveille : il est riche en éléments de protection contre les infections et facilite l’absorption du fer, du calcium et des vitamines.

 L'allaitement maternel diminue les risques d'infections (bronchites, otites, ...), de diarrhées, d'allergies, d'obésité, ... mais aussi de septicémies, méningites bactériennes et infections urinaires.

 

La tétée précoce du bébé juste après sa naissance va lui apporter un cocktail adapté à ses besoins et l’aider à lutter contre les infections, tout en aidant à l’évacuation rapide du méconium et des glaires après la naissance.

De plus, le nouveau né a tendance à se déshydrater très vite dans les heures qui suivent la naissance. Le colostrum est un véritable concentré de sels minéraux et de protéines, qui limite cette perte en eau.

 Un allaitement de longue durée continuera d’apporter au bébé tout les éléments de défenses contres les maladies, car il bénéficiera des anticorps de sa mère, et recevra une alimentation adaptée sans avoir besoin de compléments ou d’autres aliments que le lait maternel jusqu'à ses 6 mois

 Il aide au développement psycho-affectif du bébé en favorisant le lien mère-enfant

 Associé au cododo (sommeil partagé) l'allaitement maternel serait protecteur vis-à-vis de la mort subite du nourrisson.

 

  • Les bienfaits de l’allaitement chez la mère

 Tout d’abord, plus le bébé tétera tôt et souvent, plus la montée de lait sera efficace, et l’allaitement se mettra en place beaucoup plus facilement.

 Mais surtout, la tétée précoce en salle de naissance favorisera la délivrance, c'est-à-dire, l’expulsion du placenta, et limitera les risques d’hémorragies et d’infections post-partum. En effet, la succion du sein par le bébé stimule l’utérus par la production d’ocytocine naturelle. Des contractions vont donc reprendre (ce sont les « tranchées ») pour expulser le placenta et le sang présent dans l’utérus, et aider celui-ci à reprendre rapidement sa taille d’origine.

 Concernant l’allaitement de longue durée, il favorise la perte de poids (pour un allaitement exclusif d'au moins 6 mois), diminue les risques de cancer du sein et de l'ovaire, et participe activement aux économies en fer, à la reminéralisation osseuse et régularise la tension artérielle.

 

Pour aller plus loin, n'hésitez pas à consulter les nombreux articles sur l'allaitement disponibles sur le site de La Leche League