Les choses à savoir, les petits problèmes

L’allaitement peut parfois vous réserver des surprises si vous n’êtes pas bien renseignées. Voici quelques informations complémentaires qui vous aideront dans votre allaitement

 

  • Les pics de croissance

Votre bébé et vous-même commencez à prendre votre rythme…et voilà qu’un matin, bébé réclame le sein, tout le temps, à n’importe quel moment de la journée et de la nuit, de façon très rapproché !! Que se passe-t-il ?

 

C’est un « pic de croissance ». Bébé vient de grandir, ou bien il va grandir, et comme bébé sait très bien faire son travail, il va demander des tétées, encore des tétées, plus de tétées !! Pourquoi ? Pour relancer votre lactation avec un lait adapté à ses nouveaux besoins. En règle générale, les pics de croissance se manifestent aux 10 jours de bébé, 3 semaines, 6 semaines, 3 mois et 6 mois. Mais ce n’est qu’une moyenne, et votre bébé peut manifester un pic de croissance à d’autres périodes que celles-ci.

Donc si votre bébé augmente le nombre de tétées habituelles, s’il est irritable, s’il dort mal, si vos seins sont mous, comme s’ils étaient « vides », pas de panique. Le pic ne durera que quelques jours. En attendant, reposez vous, buvez beaucoup, laissez de côté le ménage et demandez au papa de s’occuper des ainés si vous en avez!!! Tout rentrera très vite dans l’ordre.

 

  • Le Réflexe d’Ejection Fort (REF)

Votre bébé régurgite beaucoup, a du lait autour de la bouche et s’étouffe parfois pendant la tétée, a de fortes coliques ? Vous avez peut être un REF. C’est un réflexe d’éjection du lait trop fort. Le lait arrive très vite et jailli très loin dans la bouche de bébé. Cela veut dire que vous avez beaucoup de lait! Pour remédier à ce petit souci, voici quelques conseils :

- Essayez de donner la tétée allongée pour réduire le débit du lait

- Limitez les aides a la lactation (tisanes, aliments galactogènes) et le port de coquille recueil lait qui stimule la lactation

- Tirez un peu de lait juste avant la tétée, entre 20 et 30 ml pour retirer le trop plein, manuellement ou au tire lait

- Donnez le même sein sur plusieurs tétées afin de le vider complètement, ainsi bébé accedera bien au lait gras de fin de tétée. Tirez un peu de lait sur l'autre sein si vous en ressentez le besoin

 

  • Les douleurs aux seins

 - Les crevasses : Elles sont le plus souvent dues à une mauvaise position du bébé lors de la tétée. Essayez de corriger celle-ci, bébé ne doit pas tirer sur le mamelon et la succion ne doit pas être douloureuse. Si vous avez des crevasses, appliquez quelques gouttes de votre lait après chaque tétée, le lait maternel cicatrise parfaitement se genre de petit bobos

- Les engorgements : Cela peut arriver quand un canal lactifère se bouche. Pour y remédier, faites téter bébé le plus possible sur le sein engorgé, appliquez des compresses d’eau chaudes avant la tétée pour fluidifier le lait, massez voter sein engorgé sous le jet de la douche, et limiter les aides a la lactation et ne porter pas de coquilles recueil lait. Si vous souffrez, prenez du paracétamol, sans danger pour bébé

- La mastite : C’est un engorgement qui s’accompagne de fièvre et de douleurs très intenses, de rougeurs sur le sein. Si les symptômes persistent, consulter votre médecin qui vous prescrira un traitement antibiotique (certains antibiotiques sont compatibles avec l’allaitement).

 

Pour aller plus loin, n'hésitez pas à consulter les nombreux articles sur l'allaitement disponibles sur le site de La Leche League

×