J'ai choisi d'allaiter, mais je me pose des questions

Nous allons essayer de vous donner quelques réponses aux questions les fréquentes

  •  Aurais-je assez de lait ?

La lactation se met en place en fonction de la stimulation du mamelon par le bébé. Pour résumer : plus bébé tétera, plus vous aurez du lait ! Donc, dés la naissance, prenez l’habitude de nourrir votre bébé à la demande, et évitez ou au moins limitez au maximum les biberons de complément. Un biberon de complément, c’est une tétée en moins, donc une baisse de la lactation en perspective, et vous rentrez dans le cercle vicieux de la perte de lait. Si vous devez donner un complément, donnez le à la tasse ou a la pipette. Si vous utilisez malgré tout un biberon, choisissez une tétine bas débit à un trou. 

 

 Y-a-t-il des contre indications à l’allaitement ?

Chez la mère

Il y a deux cas dans lesquelles les femmes ne peuvent pas allaiter :

1. Les mères atteintes de pathologies graves et particulières (maladie cardiaque, diabète sévère non stabilisé, atteintes neurologiques…) qui nécessitent des traitements médicamenteux incompatibles avec l’allaitement, ou qui risqueraient de s’aggraver du fait de l’allaitement qui puise dans les ressources de la mère.

2. Les mères atteintes du VIH. Cependant dans ce dernier cas, la pasteurisation du lait permet de donner le lait au bébé.

 

Chez le bébé

Il y a un cas bien spécifique dans lequel il est impossible d’allaiter : Chez le bébé souffrant de galactosémie congénitale, ce qui est extrêmement rare (maladie métabolique qui rend impossible l’assimilation du lactose présent dans le lait)

 

 En dehors de ces cas particuliers, toutes les femmes peuvent allaiter leur bébé !

 

 Mon lait est-il assez nourrissant ?

 Tout à fait, et il n’y a pas d’exception ! Le lait maternel s’adapte en permanence aux besoins nutritionnels du bébé. C’est l’aliment parfait et idéal pour lui.

Certaines personnes vous diront que votre lait n’est pas assez nourrissant, si elles voient votre bébé réclamer souvent par exemple. Ne les écoutez pas, et gardez cela a l’esprit : le lait maternel se digère très rapidement, entre une demi heure et 1h30, ce qui explique que bébé puisse réclamer à manger très souvent les premiers temps. Cette digestion très rapide est simplement due au fait que la lait maternel est tellement bien adapté au corps du bébé que le système digestif ne produit que très peu d’effort pour le digérer, et donc élimine très rapidement.

 

  • J’ai les bouts de sein « rentrés », « ombiliqués », j’ai une petite poitrine. Pourrais-je allaiter ?

Absolument. Ce qui compte, c’est la forme de votre sein quand il est « stimulé » : lorsque vous avez froid par exemple, votre mamelon se durcit et ressort. C’est ce qui se passera quand votre bébé tétera. Ayez confiance en votre corps, et en votre bébé. C’est lui qui fera prendre la bonne forme à votre mamelon en le tétant, et votre corps s’adaptera à cette succion sans aucun problème. Pas besoin d’utiliser de « niplette » ou de « bout de seins en silicone », cela ne ferait que parasiter votre allaitement, et surtout ne croyez pas les personnes qui feront des remarques sur la forme de votre mamelon. Les seins des femmes sont fait pour allaiter, depuis l’origine de l’Homme, et quelques soient leurs formes.

De même pour les petites poitrines, comme nous l’avons dit plus haut la quantité de lait depend du nombre de tétées par 24h, et non pas de la taille des seins.

 

Pour aller plus loin, n'hésitez pas à consulter les nombreux articles sur l'allaitement disponibles sur le site de La Leche League

×